Interview D-plumée

Mon interview Schizophrène #2 : Audrey alias La Plume d’Adam

24 septembre 2017
Audrey Interview 2 La Plume d'Adam

Nom : Audrey
Surnom : Un ami m’a dit un jour qu’il définissait ses proches par une action plutôt qu’un surnom. Et qu’à ses yeux j’étais celle qui donnait à manger aux chatons abandonnés la nuit tombée. Une sorte de Mère Thérésa branchée SPA. J’ai trouvé ça touchant.
Age : 29 ans !
Signe Astro : Lion ascendant scorpion.
Fleurs préférées : Cet été, les pivoines et les hortensias.
Passions : La littérature, la gastronomie et les animaux.
Dans ta playlist : En ce moment : Nekfeu, London Grammar, Juliette Armanet et Arne Vinzon qui me fait un peu penser à Alain Bashung.
Derniers films vus au cinéma : « 120 battements par minute » qui m’a donné des frissons ! Je recommande à tout le monde d’aller le voir. Et « Le Redoutable » où Louis Garrel interprète à merveille Jean-Louis Godard.
Le livre sur ta table de chevet : « Into The Wild » de Jon Krakauer. J’ai adoré le film que j’ai vu plusieurs fois mais je suis encore plus fan du bouquin. L’auteur ne se contente pas de raconter l’histoire de Chris McCandless, il parle de l’Aventure et des aventuriers en général. Et « l’Appel de la Forêt » de Jack London.

1- Ton ou tes vins préférés ?
A 29 ans je peux enfin dire que j’aime tous les vins. Blancs, rouges, rosés, champagnes, vous pouvez tout me proposer ! En blanc je sais que j’aime les vins secs, vifs, minéraux, floraux. Particulièrement ceux contenant du Chenin blanc et ceux provenant de Loire (Saumur, Sancerre, Savennières).
En rouge, pour mon plus grand plaisir, j’ai tout à découvrir !

2- Ce dont tu ne pourrais pas te passer au quotidien ?
-De vivre avec un animal.
-De pain, de chocolat et d’un jus de fruits le matin.
-D’un moment de calme.

3- Des établissements qui t’ont marqué ?
Plein !
-Le Fantôme de l’Opéra pour ses cocktails fruités.
Ravigote pour le goût préservé de leurs produits.
-Le Kitchen Café pour ses sorbets maisons, ses desserts et viennoiseries.
-Le New World Smoke pour leur pulled pork et leur coeslaw qui reste à ce jour le meilleur que j’ai mangé.
Substrat pour un velouté de potiron avec des marrons et du hareng fumé qui était parfaitement équilibré ainsi que ses desserts salés.
Taffin pour leurs pâtisseries à tomber !

Je n’ai pas vocation à influencer

4- Bloggeuse, influenceuse ?
Je sais qu’on parle aujourd’hui de nouveaux métiers mais personnellement, à l’heure du digital et des anglicismes, quitte à paraître moins tendance, je préfère me considérer comme un écrivain ou une journaliste indépendante.
La moitié de mon activité consiste à laisser la parole à des Chefs et à des Artisans. De mon côté, je ne fais qu’essayer de retranscrire au plus juste leur manière de penser et de concevoir leur métier. Je n’ai donc pas vocation à influencer qui que ce soit, je ne fais que raconter des histoires d’Hommes.

5- Recommanderais-tu de tout quitter pour vivre de sa passion ?
Question complexe mais qu’on me pose régulièrement.
Personnellement je suis très heureuse de m’être lancée dans la création d’entreprise. C’est un choix que je ne regrette pas. La Plume d’Adam m’a permis de faire de très belles rencontres, de me dépasser, de prendre de l’assurance et des risques. Mais tout dépend de votre tempérament. Pour ma part, j’ai tendance à m’ennuyer assez rapidement. J’ai donc besoin d’être stimulée en permanence, d’avoir de nouvelles choses à créer/découvrir, et de nouveaux challenges à accomplir.

Après, mes journées ne se résument pas à manger au restaurant. Tout n’est pas évident. Il faut se remettre en question en permanence, acheter des bouquins, suivre des tutos, des formations pour combler les lacunes ou anticiper les avancés. Il faut savoir s’imposer une méthode de travail. Personne ne vous forcera à vous lever le matin. C’est un exercice qui demande de la rigueur, de la détermination, de la patience et de la volonté. Mais c’est un exercice qui vous apportera beaucoup de fierté !

Bloggeuse, influenceuse ? Ecrivain ou journaliste.

6- Les clés de la réussite ?
A mes yeux, pour avancer il faut persévérer, être un brin culotté, bien entouré et ne pas avoir peur de dire « je ne sais pas ».
J’ai la chance d’avoir des amis bienveillants qui me conseillent, me soutiennent et m’aident quand j’ai des difficultés. Je n’hésite pas à me tourner vers eux quand j’ai un doute ou une hésitation.

7- Ton leitmotiv dans la vie ou une citation qui t’inspire ?
« A cœur vaillant, rien n’est impossible ».
J’aime penser que quand on est motivé et déterminé, on peut arriver à tout.

« Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ». Nelson Mandela.
Chaque action est porteuse d’expérience utile pour le futur. Rien n’est pire que l’immobilité.

8- Ton but pour demain et/ou le rêve que tu souhaiterais réaliser ?
Continuer à faire ce que j’aime c’est-à-dire écrire et promouvoir des Hommes, des produits et des valeurs que j’estime.
Voyager. Je rêve de paysages infinis non dénaturés. C’est ça à mes yeux la liberté. Se sentir petit face à l’immensité et entendre juste le bruit du vent et de la mer sur les rochers.

On refait le même exercice dans 1 an ?

Pour découvrir mon interview de 2016, c’est par icihttp://laplumedadam.com/mon-interview-schizophrene-audrey-aka-la-plume-dadam/

Crédit photo : Nicolas Nova

Vous Aimerez Également