Interview D-plumée

Itw D-plumée : Le Shack BBQ

17 juillet 2016

Nom :
– Alexandre (sur ma droite)
– Cyril (sur ma gauche)
Age :
– Alexandre : 30 ans
– Cyril : 31 ans
Profession :
– Alexandre : Serveur/co-gérant
– Cyril : Chef cuisinier/co-gérant
Passions :
– Alexandre : Le skate
– Cyril : La musique
Lieu de résidence :
– Alexandre : La Guillotière
– Cyril : La Croix-Rousse

QUEL EST :

1- Votre ou vos vins préférés ?
Alexandre : En blanc je dirais un Viognier mais je suis plus bières américaines. En particulier l’Indian Pale Ale pour son amertume.
Cyril : Comme Alex, plus bières américaines et je partirais sur un Mâcon pour le blanc.

2- Votre plat préféré et/ou madeleine de Proust ?
Alexandre : Le bœuf bourguignon.
Cyril : Le petit salé aux lentilles et les soupes de ma maman. Elle en faisait souvent avec les légumes qu’elle cultivait dans son potager. Je me rend compte aujourd’hui à quel point elles étaient excellentes. On sentait vraiment le goût du produit.

3- Votre petit péché mignon, le truc dont vous ne pouvez pas vous passer ?
Alexandre : Le piment !
Cyril : Je suis plus sucré personnellement. Les pralulines (brioches de chez Pralus) et les desserts généralement.

4- Le plat que vous préférez cuisiner ?
Alexandre : Les burritos.
Cyril : Des aubergines à la chermoula. Il s’agit d’un plat oriental servi chaud avec des aubergines, des épices et du citron confit. Accompagné d’un poulet rôti au sel kasher (sel peu raffiné, craquant et moins salant).

5- Le truc dont vous ne pourriez pas vous passer en cuisine ?
Alexandre : Le Piment, le Tabasco.
Cyril : Une bonne huile d’olive sicilienne.

« Au Shack, on fait les choses avec le cœur »

6- Qu’est-ce que vous aimez dans la Cuisine ?
Alexandre et Cyril : La convivialité et le partage. Le bonheur que l’on procure à autrui avec franchise et générosité. Au Shack on fait les choses avec le cœur et avec les moyens qu’on a. En tout cas, on essaye de faire les choses bien, avec sincérité.

7-Votre parcours ?
Alexandre : Après avoir tenté de passer le bac, j’ai été serveur pendant 5 ans à la Crêperie du Major. C’est là que nous nous sommes rencontrés avec Cyril, [il travaillait dans un resto à côté], et que nous avons commencé à envisager l’idée de monter un resto tous les deux. Après je suis partie 3 ans faire un Road Trip au Canada et aux Etats-Unis. Pendant ce temps, notre projet a mûri et je suis rentré pour le lancer.
Cyril : De mon côté j’ai fait une école d’Hôtellerie en Bourgogne.
J’ai commencé par travailler dans une pizzeria puis dans un 3 macarons. Cette expérience m’a permis d’intégrer l’établissement de Christian Têtedoie en venant à Lyon puis Le Passage et d’être invité à participer à la création du Mamma rue Pleney que j’ai quitté pour lancer notre projet.

« La cuisson au barbecue donne un caractère authentique »

8- Votre projet ?
Alexandre et Cyril : L’idée était de se différencier de ce qui se faisait déjà. On voulait proposer un nouveau concept et ne pas tomber dans la facilité de la mode sushis-burger. Fort de l’expérience que l’on a eu aux Etats-Unis, on a eu l’idée de proposer des recettes typiques de là-bas version allégée et raffinée avec une cuisson au barbecue.
Ce mode de cuisson donne un caractère authentique et diffuse une super odeur qui étonne souvent les gens, c’est marrant.
Côté déco, nous avons tout fait nous même pour que l’endroit soit authentique et à notre image. On a eu de la chance, une scierie nous a donné du petit bois qu’on a patiné et mis en haut et des planches de bois qu’on a cloué en bas. Quant aux petits objets atypiques, tout a été chiné aux Puces ou trouvé sur le Bon Coin.

9-Pourquoi avoir choisi de travailler avec des producteurs locaux ?
Alexandre et Cyril : Pour deux raisons. Des raisons pratiques. En effet, nous travaillons des produits frais et nous n’avons que peu d’espace de stockage. Travailler avec des commerçants de proximité permet d’acheter en petite quantité. Et pour des raisons éthiques. Nous sommes un resto de quartier donc on trouvait sympa de faire bosser les gens du coin. Alex étant de la Guillotière, il passe récupérer la viande chez un super boucher (Boucherie François) de son quartier. Le pain vient de chez Hippolyte rue Hippolyte Flandrin et le fromage de la fromagerie BOF de la Martinière.

10- Pourquoi Lyon ?
Alexandre : Pour son dynamisme et son évolution ! Petit je vivais rue d’Algérie et je me rappelle que ma maman m’interdisait de traîner dans la rue parce que ça craignait. Aujourd’hui on revient de loin, il y a eu une belle évolution et on sent bien que quelque chose se passe. Et il y a encore plein de choses à faire ! Ca serait génial que la ville soit un tout petit plus derrière les jeunes pour les pousser en avant.
Cyril : Originaire de Bourgogne mais amoureux de Lyon !

11- Un ou plusieurs établissements lyonnais qui vous ont marqué et que vous recommanderiez ?
Alexandre : Engimono rue Servient, un super restaurant chinois proposant de bonnes choses sans chichis.
Cyril : Mamma rue Pleney dans le 1er. Je ne dis pas ça parce que j’y ai bossé mais c’est le meilleur service de la ville.

12- L’établissement que vous aimeriez tester ?
Alexandre : Sukiyabashi Jiro, un resto de sushis assez dingue au Japon qui a obtenu 3 macarons. Il ne sert que 8 convives par service. Le poisson y est de grande qualité.
Et un restaurant chinois à Los Angeles nommé N’Naka qui propose une cuisine assez féminine et très raffinée.
Cyril : Le restaurant 2 étoiles Michelin Fäviken Magasinet à Järpen (Suède). Et plus près de chez nous, le restaurant de Guillaume Montjuré dans le Vercors (Hôtel du Golf, restaurant Palégrié).

13- Votre leitmotiv dans la vie ou une citation qui vous inspire ?IMG_9697
Alexandre : Là rien ne me vient. [Après quelques minutes]. Bah, mange salade jamais malade. [J’en ris encore].
Cyril : Quand je travaillais au Passage, Monsieur Carteron me disait souvent qu’on avait le droit à 10 erreurs par jour mais que toutefois, on n’avait pas le droit de faire deux fois la même.

14- Un auteur ou un ouvrage qui vous a marqué ?
Alexandre : La science-fiction des années 60-70 (Philip K.Dick) et Stephen Sweig (le joueur d’échecs).
Cyril : Pareil, Philip K.Dick pour sa plume facile et ses récits de science-fiction post-modernistes.

15-Vos projets pour demain ou le rêve que vous souhaiteriez réaliser ?
– Alexandre : Pourquoi pas m’occuper d’une truffière une fois retraitée.
– Cyril : J’aime l’idée d’avoir de nouveaux projets, de nouveaux défis à relever. L’avantage de mon métier c’est qu’il permet d’avoir plein d’idées à développer. Ici ou à l’étranger. Pour l’instant nous nous concentrons sur le Shack. Pour le reste, l’avenir nous le dira. Mais ça sera un concept indépendant, très certainement.

Shack BBQ
4, Rue Terme

69001 Lyon

Tél : 04 37 40 20 04
Site web : http://www.shack.fr/

Vous Aimerez Également