Focus Produits

Itw D-plumée : Longonya, son Blanc de Kiwi

4 septembre 2016

IMG_0700 *Nom: Marvet et Alexandre
*Age : 27 (Marvet) et 26 ans (Alex)
*Surnom : King Marvet en référence au joueur de basket LeBron James.
*Profession : Développement commercial (Marvet) et développement technique (Alex) des produits Longonya.
*Passions : Le basket et la course à pied, le sport en général. Et Alex le bateau.
*Lieu de résidence : Lyon Villeurbanne.
*Lieu de naissance : A Brazzaville au Congo où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 10 ans. Puis nous sommes venus sur Lyon. Mon père étant tombé amoureux de cette région découverte dans le cadre de missions professionnelles.

1) Comment avez-vous eu l’idée de faire du « vin » avec des fruits ?
Etant né au Congo et y retournant régulièrement, j’ai pu constater un fort gaspillage alimentaire notamment des mangues. Alexandre ayant travaillé dans une ferme en Australie m’a appris que l’on pouvait faire du « vin » avec des fruits autre que du raisin. Et comme nous avons constaté que nous avons le même problème en France avec les kiwis trop petits, nous avons choisi de diversifier la gamme avec ce fruit. Ainsi est venue l’idée du projet. Longonya signifiant caméléon en congolais. Un animal qui change de couleur reflète bien le côté exotique de notre produit et notre volonté de changer les codes.

2) D’où proviennent les fruits ?
Pour le kiwi nous avons eu des difficultés à trouver des producteurs locaux près à nous donner les kiwis qu’ils jetaient. Des producteurs corses ont acceptés, depuis nous travaillons avec eux.
Quant à la mangue, nous avons fait l’erreur de travailler en exclusivité avec le Burkina Faso. Suite au coup d’état les échanges avec le pays sont complexes et notre production en a été impactée. Depuis nous travaillons avec le Mali et le Sénégal avec un système d’échanges équitable. Nous pourrons ainsi proposer du « vin » de mangue à la rentrée.

3) Pourquoi appeler ça du blanc et pas du vin ?
Nous utilisons le même process de fabrication que le vin sauf qu’au lieu de faire fermenter du raisin dans des cuves vides que nous louons, nous faisons fermenter d’autres fruits. Toutefois, la France est le seul pays où l’appellation « vin » est réservée à la fermentation de raisin. Nous avons donc appeler notre produit blanc.

4) Bio ou pas Bio ? Soft ou pas Soft en alcool ?
Bio ! Mais nous n’avons pas eu les moyens financiers d’avoir le label cette année. L’année prochaine !
J’ajouterai que nos produits sont sans ajout d’eau, de sucre et de colorant.
Quant au taux d’alcool, tout dépend de la richesse en sucre du fruit. La mangue étant plus riche en sucre que le kiwi, le blanc de mangue a un taux d’alcool de 10% alors que le taux d’alcool du blanc de kiwi est de 8,5%.

5) Où trouver vos produits et à quel prix ?
Principalement chez des cavistes, épiceries fines et restaurants à Lyon, Paris, Bordeaux et dans le Sud de la France. Nous avons choisi ce circuit de proximité avec le client pour que le produit puisse lui être expliqué car on pourrait facilement confondre le vin de kiwi avec un vin aromatisé.
Quant au prix, on s’est battu pour qu’il soit au-dessous de 10€ pour le consommateur.

Lyonnais, comme je suis sympa je vous en cite quelques-uns :IMG_0412
L’Epicerie Pop : 5, Place Fernand Rey – Lyon 1
Fromagerie BOF : 18, Rue Hippolyte Flandrin – Lyon 1
The Gastronomie House : 62, Cours de la Liberté – Lyon 3
Epicerie sur Cours : 72, Cours du Docteur Long – Lyon 3
La Réserve : 159, Rue de Créqui – Lyon 3
La Graine : 122, Rue de Sèze – Lyon 6
Vidom : 37, Rue de la Thibaudière – Lyon 7
Cavavin : 73, Avenue de l’An 2000 – 69290 Craponne
Mirvine Saveurs du Terroir – 50, Avenue de la République – 69160 Tassin-la-Demi-Lune

Quant au reste, vous pouvez le trouver par ici :
–> http://www.longonya.com/#!ou-nous-trouver/esyeu

6) La mangue, le kiwi, d’autres fruits en vu ?
Nous pensons étendre la gamme à l’ananas l’année prochaine. Nous avons également commencé à faire des tests sur la cerise. Pourquoi pas l’abricot également.
Nous passons devant une commission de Business Angels fin août dans le but de bénéficier d’une levée de fonds. Si nous y parvenons, nous pourrons avancer considérablement sur le développement de ces idées.

7) D’autres projets en perspective ?
Pour l’instant continuer à développer ce que l’on fait et diversifier la gamme en proposant des produits issus de la fermentation d’autres fruits. Et plus tard, pourquoi pas tenter de proposer des alcools plus forts, des jus de fruits … Tenter de conquérir d’autres marchés en Europe, Asie, Afrique … Faire grandir l’entreprise. Ca serait génial !

Mon petit mot de la fin : Testé et approuvé, vous pouvez y aller les yeux fermés. Avec un prix aussi raisonnable que la démarche est responsable, on ne peut qu’avoir hâte de voir les produits se décliner. A l’infini, non. Mais autant qu’il y a de fruits, oui !

Site web : http://www.longonya.com/

Vous Aimerez Également