Interview D-plumée

Itw D-plumée : Marc Boissieux de l’Inattendu

24 juillet 2016
Marc Boissieux, l'Inattendu

Nom : Marc Boissieux
Age : 38 ans
Surnom : Marco
Profession : Chef du restaurant l’Inattendu
Passions : La cuisine, le foot, la musique (j’étais DJ avant), le cinéma et la lecture dès que j’ai le temps.
Lieu de résidence : Anse

QUEL EST :

1-Ton ou tes vins préférés ?
Le Condrieu (blanc) parce que je trouve qu’il se marie avec tout.
Que ce soit une viande rouge, blanche, un poisson, c’est toujours en accord parfait !

2-Ton plat préféré et/ou madeleine de Proust ?
Difficile. Je crois que je n’ai pas de plat préféré. Je pense que tout est intéressant en cuisine du moment qu’on a de bons produits. Je prends autant de plaisir avec un plat simple et familial qu’avec un produit noble. Par contre, je ne mange pas pour me nourrir. J’ai toujours beaucoup cuisiné en famille et à mes yeux le bien-manger est important.
Donc non, pas de plat préféré mais des souvenirs associés. Je n’ai par exemple jamais mangé de couscous aussi bon que celui de ma maman. La fleur d’oranger m’évoque beaucoup de choses également, tout comme la paëlla.

3- Ton petit péché mignon, le truc dont tu ne pourrais pas te passer ?
Sans hésiter le pain ! D’ailleurs ma maman d’origine juive marocaine me surnommait « mangeur de pain ».
Je trouve qu’il y a beaucoup de valeurs autour de ce produit, le partage, la famille.
Un peu moins mais les pommes de terre aussi. Avec une mention spéciale pour les frites avec de la fleur de sel et les chips.

4-Le plat que tu préfères cuisiner ?
En ce moment si tu viens manger chez moi c’est barbecue et salade de pâtes.
Mais attention, super salade de pâtes ! Avec des pennes, des olives noires, des pignons de pin, du basilic, de la burrata, du vieux parmesan, de l’huile d’olive et de la mayo pour lier.

5-Le truc dont tu ne pourrais pas te passer en cuisine ?
L’huile d’olive et mon couteau japonais.

6-Qu’est-ce que tu apprécies dans la Cuisine ?
La générosité et le partage.

« Masterchef a changé ma vie »

7-Ton parcours ?
J’ai eu plusieurs vies !
J’ai fait un Bac S tout ce qui a de plus normal. Après j’ai tenté un BTS Transport pendant un an. C’est le temps qu’il m’a fallu pour découvrir que ça ne me plaisait pas.
Alors j’ai travaillé 1 mois chez le glacier Haagen Dazs puis en tant que commercial chez Atlas.
Parallèlement, j’ai découvert le monde de la nuit. J’ai commencé dans une boîte qui s’appelait La Cour puis au Chicanos Café à St Paul (Wallace actuellement) où j’organisais des soirées, négociais des partenariats avec les différentes marques de bières et animais les soirées en qualité de DJ.
Après on m’a donné l’opportunité de bosser comme serveur au Républic. Ça a été une superbe expérience pendant 2 ans. J’étais DJ au Fish à côté.
Après ça j’ai choisi de reprendre mes études pour devenir infirmier. Métier que j’ai pratiqué pendant 9 ans dont 7 en libéral.
En 2013 j’ai eu l’opportunité de tenter l’aventure Masterchef que j’ai gagné. Suite à cela j’ai participé à beaucoup d’événements. Et quand ça s’est calmé j’ai décidé de vendre mon Cabinet pour tenter d’ouvrir un restaurant.
Je suis parti en formation 6 mois sur Paris à l’école LeNôtre puis j’ai fait plusieurs stages auprès de Chefs de renom tels que Christian Têtedoie, Philippe Gauvreau, Jacques Marcon ou encore Anthony Fusco.
A l’issu de tout ça j’ai passé mon CAP en candidat libre et le 31 août 2015 ouvrait l’Inattendu.

« Travailler de bons produits avec modernité et respect »

8-Ton projet ?
Mon idée était de proposer une cuisine dans la veine bistronomique. Travailler de bons produits avec modernité tout en leur apportant une touche d’exotisme grâce aux influences de la cuisine du monde. Avec respect. Le but n’étant pas de travestir le produit avec une cuisine trop créative.

9-Tes produits ?
J’aime travailler avec les fermes de Clavisy et Kamakle pour leur viande de qualité.
Pour les fruits et légumes nous avons pris l’habitude d’aller au marché rue Tête d’Or le mercredi.
Nous avons désormais nos producteurs familiers tels que Jeannette de Limas ou Jacky pour ses produits en provenance du Sud de la France.
Ce n’est pas toujours évident de trouver tout ce qu’il faut via les producteurs locaux mais notre engagement est de proposer exclusivement des produits français.

« Une équipe de reconvertis animés par une passion qui nous lie »

10-Ton équipe ?
Elle est composée de :
Laurie qui travaillait avant dans l’administratif et qui a arrêté pour se lancer dans le service. Après avoir travaillé pour quelques chaînes, elle souhaitait travailler pour un chef. Elle est aujourd’hui ma chef de salle.
Séb qui a fait 6 ans de droit. Au moment de passer le concours pour devenir inspecteur il a tout arrêté pour faire l’Institut Paul Bocuse jusqu’au Master. Il a travaillé chez la Mère Brazier et est aujourd’hui mon second.
– Mon épouse Béatrice qui était aide-soignante et qui est aujourd’hui mon associée.
Une équipe de reconvertis animée par une passion commune qui nous lie.

11- Pourquoi Lyon ?
C’est ma ville, je suis un pur lyonnais. Et puis c’est la capitale de la gastronomie !
C’est une belle récompense et une grande fierté d’en faire partie.

12-Le ou les établissements à Lyon qui t’ont marqué et que tu recommanderais ?
Prairial rue Chavanne dans le 1er pour sa cuisine végétale. D’ailleurs je trouve que Gaëtan Gentil a bien pris ses marques ce qui n’est pas toujours évident à Lyon.
Et Takao Takano rue Malesherbes dans le 6ème.

13- Le restaurant que tu aimerais tester ?
Pierre Gagnaire sur Paris parce que c’est un autodidacte. Je trouve qu’il a une belle approche de la cuisine.
A mon sens, je trouve qu’aujourd’hui ce qu’il propose est ce qui se fait de mieux.

14-Ton leitmotiv dans la vie ou une citation qui t’inspire ?
Vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

15- Un livre ou un auteur qui t’inspire ?
J’ai adoré Harry Potter. Je me suis vraiment pris dans l’histoire et j’avais du mal a m’arrêter tant j’étais impatient de découvrir la suite !
Le journal d’Anne Franck m’a également beaucoup marqué.
Tout comme Monsieur Papa de Raymond Queneau et les Ritals de Cavanna qui parle de l’enfance d’un immigré italien.

16- Tes projets pour demain et/ou le rêve que tu souhaiterais réaliser ?
Faire une aussi belle 2ème année. Le resto est très bien classé dans les guides. Donc pérenniser ce succès et faire en sorte de continuer sur cette belle lancée.
Et mon rêve serait de monter un resto à New-York !

L’Inattendu
95, Rue Bossuet
69006 Lyon

Tél : 04 37 24 13 44

 

Vous Aimerez Également