Références gastronomiques

La Tour Rose accueille MiHotel et Food Traboule

31 mars 2018

Endormie, la Tour Rose se réveille pour accueillir deux jolis projets en hôtellerie et restauration : MiHotel et Food Traboule

Travaux Tour Rose Philippe Chavent
Travaux de la Tour Rose réalisés par Philippe Chavent.

La Tour Rose en Histoire 

Au Vieux-Lyon, derrière une porte discrète, se cache le projet d’un homme créatif et ambitieux : La Tour Rose de Philippe Chavent.
Après quinze années passées comme chef d’un restaurant situé au 16 rue du Bœuf, Philippe Chavent déménage au 22 rue du Bœuf pour pouvoir joindre à sa cuisine des prestations hôtelières.
Pour ce faire, il démarre un chantier colossal afin de rassembler des hôtels particuliers.
Bilan : Un espace de 1500 mètres carrés divisés en jardins, restaurant et une partie hôtellerie composée de douze chambres décorées par des artistes de l’époque.

Travaux Tour Rose Philippe Chavent 2
Rassemblement des bâtiments

La « Tour Rose » devient la « Maison Rose » de Chavent.
Un hôtel de campagne dans la ville où se côtoient artistes, passionnés et personnes appréciées du cuisinier.
Après plus de deux décennies à exercer, le nombre de réservations commence à baisser. Philippe Chavent finit par déposer le bilan, tout comme les repreneurs qui lui ont succédé.
Aujourd’hui, d’importants travaux de rénovation sont prévus pour redonner toutes ses couleurs et toute sa splendeur à ce bâtiment emblématique du Vieux-Lyon.
La Tour Rose, sublimée par deux jolis projets, a prévu de rouvrir ses portes d’ici la fin de l’année.

Chambre Tour Rose 2
Chambre Tour Rose

MiHotel, l’hôtel en toute liberté !

Côté hôtellerie, c’est Nathalie Grynbaum et Stéphanie Marquez de MiHotel qui sont en charge de la décoration, du design et de l’agencement des douze chambres au look et mobilier désuets. Aux côtés de l’architecte Nathalie Rives, elles ont comme ambition de travailler les tissus pour faire de chaque chambre, un lieu chic, féerique et unique.

Chambre Tour Rose
Chambre Tour Rose

MiHotel c’est un concept original qui propose déjà vingt-trois suites élégantes au design contemporain, entièrement équipées high-tech et domotisées. De vrais cocons urbains !

Un voyage en toute liberté. En effet, il n’y pas de desk (réception), pas de clé à récupérer. On entre dans la suite avec le code généré par la réservation en ligne.
Et pour continuer à nous transporter, outre la douche à l’italienne, la baignoire design grand format, la cheminée à l’éthanol, des prestations de luxe sont proposées comme le petit-déjeuner livré à vélo par Baguette à Bicyclette.

Pour l’instant, les suites proposées sont uniquement sur Lyon, mais vu les prestations, ça ne me dérangerait pas de séjourner un week-end à deux pas de chez moi !

La Tour Rose
Au cœur de la Tour Rose

Food Traboule, bienvenue au food-court 

Côté cuisine, c’est Tabata et Ludovic Mey des Apothicaires qui ont été désignés pour prendre le relais. Réparti sur 800 mètres carrés et quatre étages, le Food Traboule sera composé de huit boxs et de quatre corners entièrement dédiés à la restauration. Du brunch au dîner, tout est imaginé pour pouvoir proposer une cuisine abordable et décomplexée tout au long de la journée.

Outre la partie restauration, nous pourrons également trouver un bar, un coffee-shop, une salle privatisable pour des événements, des dîners privatifs, des expositions et des animations éphémères.

Pour en savoir plus, j’ai posé quelques questions à Tabata et Ludovic Mey …

Tabata et Ludovic Mey

1- Comment est née l’idée Food Traboule ?

À l’étranger, il est courant de voir des food-court (une salle commune regroupant plusieurs restaurants). On y pensait depuis longtemps mais nous imaginions plus un hyper-centre culturel. En discutant et cuisinant avec d’autres chefs, nous avons senti qu’il y avait une volonté commune de travailler en synergie.

Nos voyages associés au dynamisme des chefs nous ont confortés sur l’idée que Lyon était le bon endroit pour s’implanter. Nous avons retravaillé sur notre business plan pendant un an et demi.

Il y a un peu plus de six mois notre avocat nous a proposé le projet de la Tour Rose. Nous avons déposé une offre auprès du Tribunal de Commerce qui a été acceptée il y a trois semaines.

2- Avez-vous déjà quelques noms en tête de chefs, producteurs, artisans qui pourraient vous rejoindre dans cette aventure ?

Pour l’instant nous ne pouvons pas citer de noms mais nous pouvons d’ores et déjà dire que l’équipe est bien complète et qu’il n’y aura que des cuisiniers.

Vue Tour Rose
Vue Tour Rose

3- Comment vous sentez-vous à l’idée de redonner vie à un bâtiment chargé d’histoire, à cette institution lyonnaise qu’est la Tour Rose ?

On ne réalise pas grand-chose pour l’instant. On vit à deux mille à l’heure entre le restaurant et ce beau projet pour arriver à tout coordonner. Nous laisserons place à l’émotion après. Pour l’instant nous privilégions le travail, la coordination des entreprises, l’organisation…

4- Quels sont vos points forts dans le projet Food Traboule ?

D’une part, être des artisans, des cuisiniers, connaître et aimer notre métier. Nous sommes dans la réalité des choses, sur le terrain depuis plusieurs années, nous connaissons et sommes à l’écoute de nos clients. D’autre part, partager ce projet avec des chefs lyonnais expérimentés qui sont dans la même dynamique que nous.

La Tour Rose
22, rue du Bœuf
69005 Lyon

Site : Les Apothicaires 
Site : MiHotel 

Photo de couverture : Nicolas Villion

Vous Aimerez Également