Top

Top des restaurants étoilés dépaysants

1 août 2022

L’été bat son plein. Avec lui, l’envie de quitter la ville pour se reconnecter à la nature. Que ce soit au bord des rives du lac Léman, sur les hauteurs de Courchevel ou face aux Monts du Cantal, voici quelques restaurants étoilés dépaysants. L’occasion de quitter Lyon pour prendre un bol d’air ressourçant !

Les Morainières est un restaurant deux étoiles Michelin valorisant le terroir.

Les Morainières

Au sommet du coteau du célèbre cru Marestel, Ingrid et Michaël Arnoult invitent chaleureusement les palais à vivre une expérience authentique au sein du restaurant panoramique 2 étoiles les Morainières. Au programme, un voyage gastronomique tourné vers la mise en valeur des produits de la région avec une sensibilité pour les poissons du lac, le ris de veau, le pigeon de Bresse et les herbes sauvages. Plongé dans un environnement où la nature prend tout son sens, le chef propose une partition spontanée pleine de fraîcheur réalisée en collaboration avec ses producteurs. Dans une salle moderne réservée à 25 convives, les assiettes créatives et raffinées racontent avec passion et humilité une histoire, celle du terroir et de sa typicité. Pour prolonger la contemplation des beautés de l’avant-pays savoyard, six chambres de charme sont proposées. Un bel écrin de calme et de sérénité où il fait bon séjourner.

Pigeon rôti, cuisse confite, céleri et basilic / Photo ©@frenchtables

Restaurant Les Morainières : 1400, route de Marestel 73170 Jongieux / Site : les-morainieres.com

Les Fresques

Au bord des rives du lac Léman, dans le sublime cadre du restaurant étoilé les Fresques du prestigieux Hôtel Royal *****Palace, Patrice Vander propose une cuisine contemporaine, inventive et raffinée, élaborée autour de trois ingrédients principaux. Pour offrir à ses convives les meilleurs produits au plus près de la nature et des saisons, le Chef s’est entouré d’artisans partenaires d’excellence : Poularde de Bresse de chez Chapon Bressan, Omble Chevalier d’Éric Jacquier, Carré de veau de chez Maison Trolliet, les œufs BIO des Fermes de Marin. Le secret de Patrice Vander pour sublimer ses plats : le Potager Royal, situé au cœur de l’immense Parc du Palace est le lieu idéal pour dénicher des herbes aromatiques aux saveurs inspirantes et préservées.  Une passion qui se transmet à travers des cours organisés au cœur des cuisines où les convives sont invités à goûter les produits bruts qu’ils vont valoriser et transformer en merveilleux plats signatures à l’image des « écrevisses du lac Léman sur une Royale de foie gras, écume parfumée à la verveine ».

Filet de boeuf d’Abondance, fumé aux serments de vigne de Marin, cardons, noix et jus rehaussé au génépi / Photo ©@chefpatricevander

Les Fresques : Hôtel Royal 13, av des Mateirons 74500 Évian-les-Bains / Site : restaurant-gastronomique-les-fresques/

Dessert réalisé par le chef doublement étoilé Yoann Conte.

Yoann Conte

Entre lac et montagne se dresse l’accueillante Maison Bleue d’Elodie et Yoann Conte. Breton de naissance, savoyard d’adoption, le chef doublement étoilé propose une cuisine sensitive réalisée avec des produits de la région. Dans un décor où le bois et les matières naturelles ont la part belle, les convives découvrent des assiettes vivantes, vibrantes et colorées qui laissent s’exprimer toute la noblesse et la richesse aromatique du végétal. Les légumes, travaillés en différentes textures sont magnifiés par des herbes sauvages et des fleurs d’alpage, héritage de la culture de Marc Veyrat. Des histoires aux inspirations montagnardes joliment contées qui laissent place à un nouveau scénario : Le Roc et ses plats nourriciers. Entre les murs de ce château fort érigés comme de véritables remparts contre l’agitation extérieure, une belle philosophie « Le cuisinier nourrit l’homme et la cuisine nourrit l’âme ».

Chocolat de la Ngassam Farm, de la plantation à la tartelette / Photo ©@yoannconte

Restaurant Yoann Conte : 13, vieille route des pensières 74290 Veyrier-du-Lac / Site : yoann-conte.com

Kintessence 

Amoureux de la nature, c’est sur les hauteurs de Courchevel que Jean-Rémi Caillon compose une cuisine d’émotion inspirée des montagnes alentours. Engagé dans une démarche de gastronomie durable, le chef couronné de deux étoiles s’est entouré de producteurs partenaires avec lesquels il travaille en parfaite symbiose. Une harmonie et un enracinement lisibles dans des assiettes vibrantes qui laissent deviner un héritage paysan. Sur une carte repensée et tournée vers l’essentiel, le potager est sublimé par des cuissons douces ou mijotées. Une précision et une finesse que l’on retrouve dans les desserts créés de concert avec le talentueux chef pâtissier Sébastien Vauxion. Une expérience sensorielle unique soulignée par d’heureux accords mets-vins. Dans une ambiance feutrée donnant sur les cimes enneigées, le Kintessence invite à vivre un moment d’exception.

Gnocchis de « tartifles », primevères, caïon fumé et beaufort / Photo ©@jeanremicaillon

Le K2 Palace : 238, rue des clarines 73120 Courchevel / Site : le-kintessence

Chabichou 

En Tarentaise, au pied des pistes des Trois Vallées, le Chabichou accueille ses convives dans une ambiance feutrée teintée de notes naturelles. Le bois, le végétal et le minéral s’accordent à merveille dans un espace spacieux entièrement repensé. Influencé par une famille d’épicuriens et après avoir longtemps travaillé aux côtés du chef Michel Rochedy, le MOF Stéphane Buron opère sur une cuisine doublement étoilée dont la renommée dépasse les frontières. Des souvenirs d’enfance revisités de manière créative et raffinée à l’instar des cromesquis de pieds de cochon et du chou farci au foie gras et à la truffe en hommage à son grand-père charcutier, ou encore la délicieuse châtaigne façon petit macaron Mont-Blanc, clin d’œil gourmand à la barquette aux marrons glacés d’antan. Le chef pour qui « La simplicité est un art de perfection » exprime son amour pour les beaux produits dans un bel ouvrage composé de 60 recettes. À reproduire avec passion à la maison !  

Jardin sur fondue de beaufort / Photo ©@philippebarret7174 @le_chabichou

Le Chabichou : 90, route des chenus 73120 Courchevel / Site : chabichou-courchevel

Serge Vieira

Sur les hauteurs de Chaudes-Aigues, au cœur du château médiéval du Couffour classé monument historique, les lignes épurées du restaurant doublement étoilé Serge Vieira se fondent dans le paysage auvergnat. Bocuse d’Or à seulement 27 ans et formé par les plus grandes tables étoilées, il signe au sein de son restaurant éponyme deux menus où les produits du terroir et le végétal sont mis à l’honneur dans des assiettes créatives au service de l’émotion. Entre acidité, jeu de textures et esthétisme, il propose une cuisine habitée, à la fois lisible et élégante.  Côté sucré, le chef pâtissier François-Xavier Montigny rivalise d’inventivité à l’image de son dessert « Au Clair de Lune » composé d’une compotée de myrtilles, crème pistache et glace au lait d’amandes. Marie-Aude Vieiraprix Michelin 2020 du service en salle accompagne et conseille ses convives avec naturel, finesse et élégance. Une expérience hors du temps qu’il est possible d’apprécier dans la salle confortable ou sur la terrasse panoramique en pierres de lave face aux Monts du Cantal. Aussi dynamique que généreux, le couple a ouvert un hôtel 4 étoiles de 18 chambres et un bistrot « 100% Made in Cantal » récompensé d’un Bib Gourmand, au doux nom de Sodade.  

Baba aux mirabelles, crème Madame à l’anis vert, sirop léger vanille gentiane / Photo ©@sergevieiraofficiel

Restaurant Serge Vieira : Le Couffour 15110 Chaudes-Aigues / Site : sergevieira.com

Photo de couverture :  ©@philippebarret7174 @le_chabichou

Vous Aimerez Également