Interview D-plumée

Itw D-plumée #Express : Marc Veyrat

4 février 2019

Rencontre avec Marc Veyrat, grand Chef cuisinier français ayant obtenu 3 fois 3 étoiles au Guide Michelin. A l’occasion de la 1ère édition des Bocuse d’Or sans Monsieur Paul, il nous parle de l’homme et de la place de Lyon dans la gastronomie.

1- Un souvenir de Paul Bocuse ?
On inaugurait La Maison des Bois nichée dans un lieu perdu au sommet de la montagne, dans le cœur du Massif des Aravis. Paul avait beaucoup d’humour, et il dit : « Marc Veyrat est un bon cuisinier mais il a quelques défauts. Il n’aurait du reste pas pu se mettre ailleurs s’il ne voulait pas de clients. »
Il y avait beaucoup de respect et de délicatesse chez cet homme. Que ce soit sa fille, son fils, leurs mères, tous étaient près de lui. Il y avait un club Paul Bocuse, une véritable forteresse. Une reconnaissance unanime. C’était quelqu’un de fédérateur.
Paul était unique. Il disait « Ne changez rien » ! Et il avait raison, même les moins de 35 ans venaient manger chez lui. C’était quelqu’un de visionnaire.

2- La place de Lyon dans la gastronomie ?
Je ne trouve pas normal que le centre de Lyon ne compte pas un restaurant 3 étoiles. Ce serait mérité.

3- Votre regard sur la Cité de la gastronomie ?
La Cité de la Gastronomie est un bon moyen d’attirer le regard des jeunes sur notre métier, qui est à mes yeux le plus beau métier du monde. Un métier de création, de partage, d’amour. Il faut aimer les autres pour être un bon cuisinier.

Photo : Paul Malinic – OnlyLyon

Vous Aimerez Également