Top

Top des meilleurs restaurants 2 étoiles – Les Toques Blanches Lyonnaises

22 juin 2022
Création du chef étoilé Masafumi Hamano au restaurant 14 Février situé à Saint-Amour-Bellevue.

À ce jour, 74 restaurants brillent de 2 étoiles en France. Une récompense subtile à obtenir. Comme me le disait le chef Christophe Bacquié, pour être couronné de 2 étoiles au Guide Michelin : « On rentre dans le dur : l’émotion d’un plat, la maîtrise des cuissons, etc.» Ci-dessous, une sélection de quatre établissements qui font rayonner Lyon et sa région. 

Paul Bocuse

Le restaurant 2 étoiles Michelin Paul Bocuse élève les traditionnelles quenelles à un niveau gastronomique.
Quenelles © @paul_bocuse_le_restaurant

Niché sur les bords de Saône, le restaurant Paul Bocuse symbolise l’excellence et l’art de vivre à la française. Après deux périodes de rénovation, c’est dans un écrin flambant neuf que l’équipage et ses deux Meilleurs Ouvriers de France perpétuent l’héritage laissé par Monsieur Paul. En dignes successeurs, Gilles Reinhardt et Olivier Couvin réalisent avec soin les plats intemporels et légendaires du Cuisinier du siècle. Sous le regard expert du directeur de salle Jean-Philippe Merlin, « les filets de rougets aux écailles de pommes de terre, le loup en croûte feuilletée sauce Choron » ou « la fameuse volaille de Bresse en vessie « Mère Fillioux » » éveillent les sens. Rendre immortel un esprit c’est aussi innover en réalisant des recettes qui surprennent les palais avec une infinie justesse. Un vent de liberté qui souffle aussi sur le chariot à desserts que le Champion du Monde Benoît Charvet réinvente avec succès. Une partition moderne sucrée qui se joue également dans des desserts à l’assiette subtils et gourmands. La tradition est en mouvement dans ce lieu mythique où brillent 2 étoiles.  

Restaurant gastronomique Paul Bocuse : 40, quai de la Plage 69660 Collonges-au-Mont-d’Or / Site : bocuse.fr

Le Neuvième Art

La cuisine pleine de finesse du chef 2 étoiles Christophe Roure au sein du restaurant gastronomique le Neuvième Art.
Chair de tourteau monochrome

Faire de chaque assiette une œuvre d’art, telle est la volonté du MOF Christophe Roure. Sensibilisé dès son plus jeune âge à la cuisine de produits et notamment ceux du terroir, le chef cultive le goût et soigne le visuel avec un sens aiguisé du détail. Les créations sont finement construites, techniquement maîtrisées et l’art du dressage sublimé par des matériaux naturels conçus sur-mesure par des artisans céramistes. Chaque pièce est unique et raconte une histoire, à l’image de la cuisine inspirée par la nature et l’architecture. Attentif à son environnement, le chef doublement étoilé met en relief des assiettes harmonieuses et épurées, en témoignent « la dentelle de Saint-Pierre de ligne, émincé de cèpes frais condimenté d’une huile de colza grillée » ou « le ris de veau rôti aux algues Kombu, endives caramélisées au Saké ». Dans le quartier des Brotteaux, vivre, sous le regard bienveillant de la maîtresse de maison, Nati Roure, un moment d’exception. 

Le Neuvième Art : 173, rue Cuvier 69006 Lyon / Site : leneuviemeart.com

Maison Aribert

Tarte aux fraises réalisée par le chef 2 étoiles Christophe Aribert
Tarte aux fraises et orties © @maisonaribert / @artbakebyarmenia

Une belle énergie circule entre les murs boisés de cet établissement ouvert sur l’extérieur. Au cœur des montagnes, dans le parc naturel de Saint-Martin d’Uriage, Christophe Aribert exprime son talent doublement étoilé à travers des assiettes valorisant la typicité de ce merveilleux terroir qui l’a vu naître. Sensibilisé tôt à son environnement, le chef sublime les beaux produits par des associations inventives et surprenantes à l’instar de la « truite-persil-haricots verts à la menthe ». Une cuisine sincère, juste, tendue. Les assiettes techniquement maîtrisées sont lisibles et dénuées de superflu. Les cuissons sont fondantes et les saveurs criantes de vérité. Faisant la part belle au végétal, les fruits et les légumes proviennent principalement du jardin en permaculture accolé au restaurant. Un circuit court qui leur permet d’exprimer toute leur puissance aromatique. Une démarche engagée que l’on retrouve au Café A, récompensé d’un Bib Gourmand. Un lieu vivant, vibrant, ressourçant qui invite à se reconnecter à l’essentiel.   

Maison Aribert : 280, allée du Jeune Bayard 38410 Saint-Martin-d’Uriage / Site : maisonaribert.com

14 Février (Saint-Amour)

Poitrine de pigeonneau Bressan par le chef Masafumi Hamano au restaurant 14 Février.
Poitrine de pigeonneau Bressan rôti avec sa cuisse confite, sauce salmis parfumée au vin Saint-Amour © @chef_hamano

Originaire de Fukuoka au Japon, Masafumi Hamano commence dès son plus jeune âge à sublimer les produits du terroir. C’est à l’âge de 18 ans que ce fils d’agriculteurs découvre la gastronomie française au restaurant La Rochelle à Tokyo. Après des passages remarqués chez Nicolas le Bec et Sébastien Chambru (MOF 2007), il s’installe au cœur des vignes, dans le village au nom poétique de Saint-Amour. Une poésie qui se lit dans l’assiette. Les compositions sont soignées et fleuries à l’image du « foie gras poêlé aux fruits, du homard rôti au cognac accompagné de légumes de saison » ou encore du « dôme de chocolat blanc » dont la sauce versée minute laisse apparaître un vrai travail d’orfèvre. Dans un cadre chic et épuré aux teintes de rouge et de wengué, le chef ravit autant les yeux que les papilles. Une cuisine subtile couronnée de 2 étoiles en 2018 et sublimée par une carte des vins généreuse qui ne cache pas une sensibilité pour la Bourgogne et le Beaujolais.  

Au 14 Février : Le Plâtre Durand 71570 Saint-Amour-Bellevue / Site : sa-au14fevrier.com

Vous Aimerez Également